Prière des parents

Année scolaire 2018/2019

Prières des Parents :

8H30-8H45

Mardi 2 octobre

Jeudi 8 novembre

Mardi 11 décembre

Jeudi 10 janvier

Jeudi 14 février

Jeudi 21 mars

Jeudi 16 mai

Jeudi 13 juin

Et si nous nous portions dans la prière ?

Un jeudi matin du mois d’octobre, 8h15 : l’école ouvre à peine ses portes. Comme tous les matins, les parents déposent leurs enfants, mais ce jour là, certains parents choisissent d’entrer, et vont à l’oratoire de l’école.

Ils se savent attendus car, aujourd’hui, c’est la première « prière des parents ». Nous faisons tous, parents d’élèves, équipe enseignante, partie de la grande famille de l’école Saint-Alexandre ; dans cette famille, certains sont heureux, certains sont tristes, certains sont malades, certains se sentent seuls, certains s’interrogent, certains ont envie de dire merci, certains ont envie de prier avec d’autres… Tous souhaitent présenter leurs intentions à Dieu.

Le père Richard est là ; il guide notre prière ; ensemble nous chantons, ensemble nous prions : certains disent leurs intentions à voix haute, d’autres les écrivent sur une petite feuille déposée aux pieds de la Vierge Marie. Toutes ces intentions, le père Richard les emporte. Il dira une messe pour notre grande famille (photo ci-dessous).

Il est 8h40, les premiers enfants montent dans leurs classes avec leurs enseignantes ; les parents, eux, quittent l’école, le cœur léger d’avoir prié ensemble, et d’avoir porté les autres dans la prière.

paris-20111020.jpg


Prière des parents

Mardi 2 octobre 2018

« S’émerveiller »

Une nouvelle année a commencé, les enfants ont repris le chemin de l’école, nous avons repris notre course folle et les vacances sont déjà loin. Pourtant en ce matin d’octobre, nous prenons le temps de nous réunir au sein de l’Oratoire pour nous retrouver. Nous retrouver nombreux autour du Père Richard et nous retrouver nous-mêmes dans la prière. Nous retrouver, seuls et ensemble.

Nous écoutons le Père Richard nous lire l’évangile de St Matthieu (18,1-5.10). Il nous parle d’enfants, tout petits mais assez grands pour entrer dans le Royaume des Cieux. Le Seigneur nous demande d’être comme ces enfants si nous voulons nous aussi entrer dans ce Royaume.

Comment faire ? Nous ne sommes plus des enfants et nous avons beaucoup de responsabilités, de soucis.

Comment font les enfants ? Ils vivent pleinement les instants présents sans penser à plus tard. Ils savourent. Ils font CONFIANCE. A nous leurs parents, ils se sentent en sécurité auprès de nous, ils savent que nous serons toujours là pour eux. Ils ont ainsi le temps de s’émerveiller et de voir en toute chose joie et amour. C’est cette confiance qui leur permet d’aimer, d’avancer, de vivre.

Alors nous aussi émerveillons nous. Ouvrons nos yeux et notre cœur à toutes les beautés données par Dieu par Amour pour nous. Rappelons-nous que nous avons été des enfants et que nous sommes toujours les enfants du Seigneur. Renouvelons notre confiance en Dieu, Il nous aime et ne veut que notre bonheur. Réapprenons à nous émerveiller, à prendre le temps, à redécouvrir le Beau qui nous entoure. N’ayons pas peur d’aimer ce que nous trouvons sur notre chemin. Il nous mènera dans le Royaume de Dieu.

Nous prions notre Père et dans la joie du Christ nous nous mettons en route sur un chemin plus éclairé, les yeux et le cœur grands ouverts et accueillants. Réjouissons-nous !


Prière des parents du 8 novembre 2018

Soyons nous aussi un bon berger

En ce matin de novembre, nous nous retrouvons nombreux autour de notre berger. Nous avons trouvé notre chemin vers Lui et nous nous sentons en sécurité, heureux d’être près de Lui. Dans la chaleur de sa Présence, nous écoutons l’évangile sur la brebis égarée.

Parfois, nous aussi nous rencontrons des égarés qui se sont éloignés du troupeau et du berger. Pour notre Seigneur cet égaré est aussi précieux que nous, tout aussi unique. Il part à sa recherche quel que soit le temps que cela va prendre. Il le cherche avec patience, ne perd pas espoir. Quand Il le retrouve, c’est une grande joie.

Le bonheur de Dieu, c’est la communion entre les hommes, unis. Jésus nous demande de marcher vers celui qui est seul, séparé, égaré. Nous pouvons aller à sa rencontre, l’accompagner, l’écouter, le porter. Nous pouvons donner du temps, beaucoup de temps; donner du temps sans compter. Et sur ce chemin d’amour, Jésus est notre guide.

Soyons son instrument de paix, mettons l’amour, la joie, le pardon, l’union, la lumière là où est la haine, la tristesse, l’offense, la discorde et les ténèbres. N’oublions pas que c’est en donnant que l’on reçoit.

« Ce n’est pas un fardeau, C’est mon frère! »

Remplis de cette Parole, nous quittons l’oratoire vers un chemin de miséricorde.


Prière des parents du 11 décembre 2018

Se préparer à Sa venue

Il est venu le temps de l’attente, de la joie, du partage. Le temps de préparer nos maisons et nos cœurs, le temps de pardonner, d’ouvrir les bras avec bienveillance et tendresse pour accueillir ce petit enfant qui réchauffe nos cœurs.

C’est le temps de l’

Annonce de la bonne nouvelle, Attente de la venue du Messie, Alliance renouvelée avec notre Dieu, ce Dieu qui nous aime depuis toujours et pour toujours, qui nous connait au plus profond de nos cœurs,

Visite dans nos familles, joie de nous retrouver dans la chaleur du foyer, Vibrations dans nos cœurs en écoutant les chants joyeux de nos enfants impatients, Vérité dans la Parole du Seigneur,

Espérance dans la promesse du Seigneur, Etoile qui guide nos pas dans la Lumière, Esprit Saint qui nous accompagne, nous Eclaire et nous réchauffe de son feu d’amour,

Nouvelle promesse extraordinaire qui nous émerveille à chaque fois, bonheur d’être ensemble, près de ceux qu’on aime,

Temps de partage, de joie, d’amour et de recueillement, soyons Tendres avec nous-mêmes, avec les autres comme Dieu l’est avec nous.

Il est temps de se mettre en route, de chercher la Lumière, d’accompagner notre prochain sans le juger, ensemble mettons nous en AVENT.


Prière des parents du 10 janvier 2019

Une nouvelle année pleine de promesses

Nous nous retrouvons nombreux en ce début d’année au sein de l’Oratoire. Comme les rois mages nous apportons à Jésus nos cadeaux : notre amour, notre confiance, notre Foi.

La lecture de l’évangile de Saint Luc 4,14-22a nous éclaire sur notre chemin de Foi de 2019. Dans cette synagogue de Nazareth, le visage du Christ contemple chacun avec amour, bienveillance et bonheur. La bonne nouvelle annoncée, la présence de Dieu dans leurs vies, réjouit les présents.

Au sein de l’Oratoire, en ce matin de janvier, nous aussi regardons le visage du Christ et voyons son amour et sa confiance. Souvenons-nous des actes d’amour reçus de Dieu : notre vie, nos enfants, nos familles, nos amis, le don de son Fils mort pour nous libérer de nos péchés, sa Présence dans nos cœurs et sa Parole libératrice. Ce visage de Dieu est dans chacun de nous, regardons ceux qui nous entourent avec cette même promesse de bonheur et de joie.

Ayons confiance dans cet amour donné par Dieu. Cette confiance en notre Seigneur est un rocher sur lequel nous accrocher, pour avancer et aimer notre prochain comme Dieu nous aime. Dieu a confiance en nous, ayons confiance en nous. Nous sommes capables de grandes choses, d’amour, de paix, de joie. Dieu nous guide, nous accompagne, nous aime.

N’ayons pas peur en ce début d’année de nous promettre une vie de partage, de bonheur et de bienveillance.

Bonne année.


Prière des parents du 14 février 2019

Dieu nous a réunis en ce beau matin dédié à l’amour au sein de l’Oratoire pour prier ensemble et le remercier de sa Présence dans nos vies.

Comme les 72 de l’évangile de Saint Luc 4,18 on ne sait pas si nous serons capables de répondre à l’appel de Jésus et de nous mettre en route. Mais n’oublions pas, comme le rappelle le Père Richard, que nous ne sommes pas envoyés seuls. Dieu nous accompagne à chaque pas. Il a confiance en nous et nous a envoyé l’Esprit Saint pour nous guider.

C’est grâce à nous que Dieu peut être partout car Il est en chacun de nous. Restons simples, ouverts d’esprit, sans jugement. Acceptons l’autre tel qu’il est sans vouloir le changer. Regardons-le comme Dieu le voit. Sourions-lui comme la vierge Marie, notre Mère à tous, nous sourit avec bienveillance et amour.

Continuons notre chemin d’amour et remercions le Seigneur.


Prière des parents du 21 mars 2019

Le printemps est arrivé et nous promet le renouveau de la nature, une présence de plus en plus grande de la lumière dans nos journées. En ce temps de carême, c’est la même promesse que nous venons chercher au sein de l’Oratoire.

Nous espérons trouver en notre Seigneur la réponse à nos questions, le soutien et l’aide pour avancer sur notre chemin de Foi. La lecture de l’Evangile de Saint Luc (16, 19-31) nous éclaire une fois de plus.

Dans cet évangile, le Seigneur nous parle des autres, ceux que nous ne voyons pas et qui pourtant ont besoin de nous, de notre écoute, de notre regard. Tous ces Lazare que nous croisons sans faire attention. Nous ne les connaissons pas nous préférons nous concentrer sur notre famille, nos amis. C’est tellement plus simple d’aider ceux que l’on connaît.

Mais ce sont bien les autres que Dieu met sur notre chemin. Ils sont aussi nos frères et nos sœurs car ils sont aussi les fils et filles de Dieu.

Lazare prend toutes les formes : le pauvre sur son trottoir, l’esseulé qui n’a plus personne avec qui parler, …

Devant Dieu nous sommes nous-mêmes des Lazare à qui Il a tout donné, dont Il remplit la vie et le cœur d’espérances et d’amour. Dieu s’est penché sur nous et nous a comblé.

Nous pencher sur les autres c’est entrer en relation, c’est nous enrichir en enrichissement les autres.

« Mon Dieu, je ne viens pas te demander de faire un bon carême, mais de faire bon moi-même » Père Jean Debruynne