CM1-I

Les CM1 partent interviewer les maitresses

La classe de CM1 I ayant étudié la façon d’écrire des dialogues, elle s’est ensuite penchée sur la technique de l’écriture d’interview. Ce fut l’occasion, pour les élèves, de partir en reportage auprès de certains enseignants. Morceaux choisis…

A Céline, maitresse de PS :

– Que préférez-vous faire avec les enfants ?

– Apprendre en s’amusant.

-Quelles sont vos motivations de maitresse ?

– Rendre les enfants heureux.

– Quels sont vos sports préférés ?

– La voile et le karaté.

(Journalistes : Mathilde J., Mahaut, Giulio, Hector.)

A Aurélie, maitresse de MS :

– Aimez-vous votre travail ?

– Oui mais si je ne l’aimais pas pourquoi je l’aurais fait ? (sic)

– Pourquoi mettez-vous des lunettes de soleil et des robes à manches courtes en hiver ?

– Car j’ai les yeux fragiles et je suis plus belle avec les robes.

(Journalistes : Pauline, Clémence, Raphaël, Félix.)

A Fleur, maitresse de CP :

– Quel est votre film préféré ?

– C’est Titanic.

– Où est-ce que vous passez vos vacances de rêve ?

– Sur une ile déserte remplie de palmiers.

– Pourquoi aviez-vous envie d’être maitresse ?

– J’ai toujours aimé les enfants, écrire et transmettre plein de choses pour leur avenir.

(Journalistes : Sacha, Simon, Manon, Léna.)

A Sara, maitresse de MS/GS :

– En dehors de maitresse, que faites-vous ?

– Maman, shopping, running.

– Criez-vous souvent sur les enfants ?

– Non, mais j’aime reprendre en main les enfants.

(Journalistes : Côme, Baptiste, Hugo, Camille.)

A Florence, maitresse de CM2 :

– Est-ce que c’est dur d’être maitresse ?

– Il faut beaucoup d’énergie pour ne pas être fatiguée.

– Quel a été votre meilleur élève ?

– Peu importe qu’il ait une bonne ou mauvaise moyenne, c’est celui qui a fait des efforts.

– Quelle passion aimez-vous ?

– Le sport, la nature, le bricolage, mais j’ai peu de temps.

(Journalistes : Alexandre, Lucie, Mathilde KT, Ayoub.)

 

Les photos jointes ont été prises par les journalistes eux-mêmes…!


American day

Pendant quatre semaines, nous avons eu l’occasion de participer à un rallye-lecture.

La maitresse avait sélectionné une cinquantaine de romans de jeunesse et quelques pièces de théâtre pour enfants, et les avait placés dans la bibliothèque de la classe.

Nous pouvions choisir le livre qui nous plaisait le plus (certains étaient longs, d’autres courts, certains simples, d’autres plus compliqués). Nous les lisions en classe, lors de nos temps libres, ou bien à la maison.

Lorsque nous avions fini un livre, nous allions voir la maitresse, pour répondre en ligne (sur l’ordinateur de la maitresse ou même…. sur son smartphone !), à un questionnaire de compréhension. Un nombre de points nous était attribué en fonction de nos réponses…

Début février, notre rallye s’est achevé. Parmi nous, certains se sont vraiment pris au jeu et se sont lancés dans la compétition. Ils ont gagné dans la catégorie « endurance » (le plus de livres lus) ; d’autres ont eu un très bon taux de compréhension en fonction du nombre de livres lus (catégorie « compréhension).

Enfin, sur le podium, se trouvaient les champions toutes catégories ! Ils ont gagné un album au choix parmi tout un assortiment apporté par la maitresse !

En réalité, nous avons tous gagné, car nous avons, sans exception, tous participé et reçu notre « diplôme de lecture » ! Bravo !


Un projet de découverte en géographie : les fromages des régions de France

Tout est parti de notre cours de géographie : nous découvrions, en octobre-novembre, l’emplacement et les noms des régions de France.

Comment se rappeler toutes ces dénominations barbares : Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes Côte d’Azur et j’en passe ?

Les élèves de CM1 avaient déjà fourni un gros effort d’apprentissage. Mais peut-être qu’un voyage gastronomique dans les régions françaises marquerait encore plus les mémoires !

Il a donc été convenu que chacun apporterait, le jour convenu, 150g d’un fromage d’une région spécifiée et remplirait une fiche signalétique le concernant.

Désarroi véritable de certains enfants qui craignaient que leurs parents n’aient pas le temps, pendant le week-end, de faire l’aller-retour pour la Bourgogne-Franche-Comté ou la Corse afin d’en rapporter le Brillat-Savarin ou Brocciu désirés !

Heureusement que les fromagers boulonnais étaient bien achalandés !

Le jeudi 22 novembre 2018, nous étions une soixantaine (car les deux classes de CM1 participaient) autour d’un véritable banquet d’Astérix.

À de très rares exceptions près, tout le monde a goûté, diversement apprécié et a fait part de ses préférences une fois rentré en classe.

Nul doute que les régions de France seront définitivement associées à quelques souvenirs…

Isabelle HERNANDEZ

Enseignante CM1 I