Tous les articles par -

Animation de rythmo-catéchèse

Animation de rythmo-catéchèse à l’oratoire le lundi à 12h

L 7/01 : CE2-CM1-CM2

L 14/01 : GS-CP-CE1

L 21/01 : CE2-CM1-CM2

L 28/01 : GS-CP-CE1

L 4/02 : CE2-CM1-CM2

L 11/02 : GS-CP-CE1

L 18/02 : CE2-CM1-CM2

L 11/03 : GS-CP-CE1

L 18/03 : CE2-CM1-CM2

L 25/03 : GS-CP-CE1

L 1/04 : CE2-CM1-CM2

L 8/04 : GS-CP-CE1

L 15/04 : CE2-CM1-CM2

L 6/05 : GS-CP-CE1

CM2-F




 


Nos expériences gustatives à l’occasion de la semaine du goût

(Extraits de rédactions écrites par les élèves)

Dégustation d’un gâteau apéritif bien spécial :

J’étais méfiante car la maîtresse riait. Ma voisine de table m’a incité à me lancer dans l’aventure. J’en ai mangé un tout petit bout, mais je l’ai recraché immédiatement dans le lavabo des toilettes. Cela avait l’odeur de la nourriture pour hamster ! Ensuite la maîtresse nous a énuméré les ingrédients : pavot, oignon, vers de farine. Toute la classe a crié de dégout ! (Lola)

Après cette première dégustation, la maîtresse nous a énuméré les ingrédients de ce délice. Ce biscuit contenait de l’oignon, du pavot et des ténébrions (vers de farine). J’ai beaucoup aimé ce petit biscuit rond car j’ai senti cet arrière-goût d’oignon qui m’a plu ! Lorsque j’ai appris que ces crackers contenaient des ténébrions, j’étais surprise mais je me doutais bien que dedans il y avait un ingrédient inhabituel ! (Eyleen)

Un élève a dit « cela ressemble à des croquettes pour chien ». Pour ma part, j’ai bien aimé ces petits crackers aux ténébrions ! (Garance)

La maîtresse nous a fait goûter des crackers. J’ai cru qu’elle parlait de crackers anglais… Tout à coup cet aliment inconnu entra dans ma bouche et circula dans mon œsophage. Ma première impression fut comme si je goûtais de la nourriture pour iguane car la maîtresse venait de nous annoncer les ingrédients de ces crackers, il y avait des vers de farine ( larves de scarabées). J’ai détesté !

Dégustation de ténébrions et de grillons grillés :

Nous sommes tous devenus des entomophages car nous avons dégusté des ténébrions qui sont plus communément appelés vers de farine. Ce sont en fait des larves de scarabées. J’ai adoré ! C’était craquant sous la dent. (Marion)

Malgré le dégout provoqué par les biscuits apéritifs, j’ai adoré les ténébrions et les grillons grillés. Ils étaient mélangés avec différentes épices : curry, herbes de Provence (garden party), piment (salsa). A chaque fois que la maîtresse ouvrait un nouveau goût, tout le monde se précipitait pour avoir des insectes. (Arthur)

La maîtresse nous a fait ensuite goûter des vers de farine, elle nous a dit que nous n’étions pas obligés d’y goûter. Je n’en ai pas mangés car leur aspect était vraiment répugnant ! (Inès)

Au début j’étais très motivée, mais une fois l’insecte dans ma main j’ai longuement hésité et finalement je l’ai mangé. Je n’ai rien senti, mais une fois que je l’avais avalé, j’ai senti l’épice. J’ai adoré ! (Eyleen)

Les ténébrions étaient « ultra méga bons », les trois quarts de la classe ont aimé. Ils faisaient un centimètre et demi de longueur et un millimètre de largeur, ils étaient assaisonnés avec des épices. (Paul)

La maîtresse a ensuite projeté une vidéo sur l’entreprise qui commercialise ces petits insectes. Nous avons appris, grâce à un quizz, que 10 kilos de blé permettaient de produire un kilo de viande ou 9 kilos d’insectes. (Marion)

Le documentaire expliquait que les insectes sont des aliments révolutionnaires. (Théophile)

Source de protéines, ils peuvent remplacer la viande. (Joséphine)

Le documentaire expliquait que les insectes permettront de nourrir le monde entier avec très peu d’impact sur l’environnement. Dans le futur, l’entomophagie fera peut-être partie de nos habitudes alimentaires et suivra la même évolution que les sushis pourtant si décriés il y a vingt ans ! (la maîtresse)

Dégustation de pommes et de coings

La maîtresse a mis sur le TBI un « envoyé spécial » sur les pommes traitées et non traitées parce qu’un matin, Théo a dit à la maîtresse : « Madame qu’est-ce que c’est cette patate sur votre bureau ? » alors qu’il s’agissait d’une pomme grise de son jardin. La maîtresse nous a alors expliqué qu’il valait mieux manger une pomme avec une mauvaise tête bio plutôt qu’une pomme très belle mais qui a subi de nombreux traitements. (Lola)

Après nous sommes passés à la dégustation de deux types de pommes du jardin de la maîtresse. La première « la grise du Canada était délicieuse, légèrement acidulée et grumeleuse. C’est celle que j’ai préférée. La seconde «la reine des reinettes » était moins goûteuse mais plus sucrée. (Héléna)

Nous avons aussi goûté des coings. Crus, ils ne sont pas bons car ça colle au palais et j’avais la bouche asséchée. (Théo)

Le reportage expliquait que les magnifiques pommes du commerce subissaient une trentaine de traitements à base de produits chimiques. C’est pour cela qu’elles sont si belles et se conservent si longtemps, alors que les pommes de nos jardins se gardent peu et flétrissent très rapidement ! (Paola)

On a vu dans ce reportage que les pommes étaient recouvertes de 32 couches de pesticides en moyenne et qu’on utilise un gaz toxique pour les conserver à peu près un an. (Augustin)


La Toussaint

Nous sommes tous amenés à suivre le chemin qui mène à la sainteté.
Au cours d’une belle célébration conduite par le père Richard, nous avons célébré la fête de la Toussaint. En prolongement, nous avons réalisé une œuvre artistique. Nous avons choisi notre matériel : peinture, craie grasse, ou feutre. La colombe représente l’esprit saint qui guide chacun de nous, dans nos vies. Nous souhaitons suivre le chemin de Dieu et être ses enfants.

CM1-I

Les CM1 partent interviewer les maitresses

La classe de CM1 I ayant étudié la façon d’écrire des dialogues, elle s’est ensuite penchée sur la technique de l’écriture d’interview. Ce fut l’occasion, pour les élèves, de partir en reportage auprès de certains enseignants. Morceaux choisis…

A Céline, maitresse de PS :

– Que préférez-vous faire avec les enfants ?

– Apprendre en s’amusant.

-Quelles sont vos motivations de maitresse ?

– Rendre les enfants heureux.

– Quels sont vos sports préférés ?

– La voile et le karaté.

(Journalistes : Mathilde J., Mahaut, Giulio, Hector.)

A Aurélie, maitresse de MS :

– Aimez-vous votre travail ?

– Oui mais si je ne l’aimais pas pourquoi je l’aurais fait ? (sic)

– Pourquoi mettez-vous des lunettes de soleil et des robes à manches courtes en hiver ?

– Car j’ai les yeux fragiles et je suis plus belle avec les robes.

(Journalistes : Pauline, Clémence, Raphaël, Félix.)

A Fleur, maitresse de CP :

– Quel est votre film préféré ?

– C’est Titanic.

– Où est-ce que vous passez vos vacances de rêve ?

– Sur une ile déserte remplie de palmiers.

– Pourquoi aviez-vous envie d’être maitresse ?

– J’ai toujours aimé les enfants, écrire et transmettre plein de choses pour leur avenir.

(Journalistes : Sacha, Simon, Manon, Léna.)

A Sara, maitresse de MS/GS :

– En dehors de maitresse, que faites-vous ?

– Maman, shopping, running.

– Criez-vous souvent sur les enfants ?

– Non, mais j’aime reprendre en main les enfants.

(Journalistes : Côme, Baptiste, Hugo, Camille.)

A Florence, maitresse de CM2 :

– Est-ce que c’est dur d’être maitresse ?

– Il faut beaucoup d’énergie pour ne pas être fatiguée.

– Quel a été votre meilleur élève ?

– Peu importe qu’il ait une bonne ou mauvaise moyenne, c’est celui qui a fait des efforts.

– Quelle passion aimez-vous ?

– Le sport, la nature, le bricolage, mais j’ai peu de temps.

(Journalistes : Alexandre, Lucie, Mathilde KT, Ayoub.)

 

Les photos jointes ont été prises par les journalistes eux-mêmes…!


American day

Pendant quatre semaines, nous avons eu l’occasion de participer à un rallye-lecture.

La maitresse avait sélectionné une cinquantaine de romans de jeunesse et quelques pièces de théâtre pour enfants, et les avait placés dans la bibliothèque de la classe.

Nous pouvions choisir le livre qui nous plaisait le plus (certains étaient longs, d’autres courts, certains simples, d’autres plus compliqués). Nous les lisions en classe, lors de nos temps libres, ou bien à la maison.

Lorsque nous avions fini un livre, nous allions voir la maitresse, pour répondre en ligne (sur l’ordinateur de la maitresse ou même…. sur son smartphone !), à un questionnaire de compréhension. Un nombre de points nous était attribué en fonction de nos réponses…

Début février, notre rallye s’est achevé. Parmi nous, certains se sont vraiment pris au jeu et se sont lancés dans la compétition. Ils ont gagné dans la catégorie « endurance » (le plus de livres lus) ; d’autres ont eu un très bon taux de compréhension en fonction du nombre de livres lus (catégorie « compréhension).

Enfin, sur le podium, se trouvaient les champions toutes catégories ! Ils ont gagné un album au choix parmi tout un assortiment apporté par la maitresse !

En réalité, nous avons tous gagné, car nous avons, sans exception, tous participé et reçu notre « diplôme de lecture » ! Bravo !


Un projet de découverte en géographie : les fromages des régions de France

Tout est parti de notre cours de géographie : nous découvrions, en octobre-novembre, l’emplacement et les noms des régions de France.

Comment se rappeler toutes ces dénominations barbares : Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes Côte d’Azur et j’en passe ?

Les élèves de CM1 avaient déjà fourni un gros effort d’apprentissage. Mais peut-être qu’un voyage gastronomique dans les régions françaises marquerait encore plus les mémoires !

Il a donc été convenu que chacun apporterait, le jour convenu, 150g d’un fromage d’une région spécifiée et remplirait une fiche signalétique le concernant.

Désarroi véritable de certains enfants qui craignaient que leurs parents n’aient pas le temps, pendant le week-end, de faire l’aller-retour pour la Bourgogne-Franche-Comté ou la Corse afin d’en rapporter le Brillat-Savarin ou Brocciu désirés !

Heureusement que les fromagers boulonnais étaient bien achalandés !

Le jeudi 22 novembre 2018, nous étions une soixantaine (car les deux classes de CM1 participaient) autour d’un véritable banquet d’Astérix.

À de très rares exceptions près, tout le monde a goûté, diversement apprécié et a fait part de ses préférences une fois rentré en classe.

Nul doute que les régions de France seront définitivement associées à quelques souvenirs…

Isabelle HERNANDEZ

Enseignante CM1 I

CE2-J

An American day à St-Alexandre…

Au mois d‘avril dernier, “an American day”a été organisé pour tous les élèves de l’école, des PS aux CM2. C’était une belle idée et l’organisation a été mise en place avec l’aide précieuse de nos professeurs d’anglais et de tous les intervenants de l’école. Un dress code a été donné et les élèves sont venus habillés aux couleurs du drapeau américain.

Des jeux sportifs et une initiation à la country ont eu lieu dans la cour et des animations diverses ont été proposées dans chaque classe. Dans notre classe de CE2, nous avons fait des activités de vocabulaire, la découverte de New York et de ses monuments, des bricolages individuels et collectifs, des chants… et un goûter avec dégustation de pop corn et de jus de cranberry ! Ce fut une journée joyeuse et festive qui a remporté un vif succès auprès des élèves et des adultes. Chacun a pu profiter de nombreuses découvertes ! Et nous espérons pouvoir l’organiser à nouveau l’année prochaine !

Joëlle  BROT CE2J


American day

Lancement du projet Théâtre

Cette année encore, les deux classes de CE2 se lancent dans un projet
théâtre. Vendredi, ils commencent les séances avec Ambre qui les initie à l’art de la comédie. La pièce qu’ils préparent est sur le thème de la piraterie traité avec humour. Les deux classes joueront la même pièce, il faut donc trouver un rôle pour les 64 élèves ! Pour cela, un personnage est joué à tour de rôle par plusieurs enfants, ils changent à chaque scène.
Mais avant de se retrouver « acteurs », un gros travail de préparation est mis en place et les premières séances de répétition sont consacrées à l’écoute, le respect des autres, savoir attendre son tour… Les élèves apprennent, avant de se lancer sur le texte, à respirer, exprimer des émotions variées, se positionner et se déplacer. Ces exercices sont indispensables pour parvenir à jouer avec le moins de stress possible devant un public !
Alors, c’est parti pour une séance hebdomadaire ! Il s’agit d’allier
rigueur et plaisir. La représentation devant les parents aura lieu le 9 mai dans un vrai théâtre, à l’espace Landowsky mais d’ici là, au travail !

Joëlle Brot. CE2J


Les nouveaux outils pédagogiques

Depuis quelques années avec le développement de l’informatique, de nouveaux outils ont fait leur apparition dans les classes, d’abord dans le second degré puis rapidement aussi à l’école primaire. Les ordinateurs, les classes mobiles, les TBI (tableaux blancs interactifs), les vidéo-projecteurs ont maintenant leur place dans tous les niveaux de classe et permettent une nouvelle approche pédagogique intéressante et complémentaire : l’accès immédiat à l’information, la projection sur grand écran de documents, de vidéos…
En CE2, nos élèves ont également à leur disposition des tablettes numériques sur lesquelles ils travaillent individuellement (mais le travail collectif ou en groupe est possible). Sur ces tablettes est enregistrée toute une banque d’exercices, que les élèves peuvent réaliser en autonomie lorsqu’ils ont terminé leur travail ou sur des temps dédiés. Leur utilisation est simple, attractive et ludique. Les élèves utilisent volontiers tous ces outils et réalisent grâce à eux un véritable travail complémentaire à la pédagogie traditionnelle.